Bio

La lumière est mon premier contact avec l’environnement.
Tout au long de ma vie, c’est elle qui m’a guidée et qui a dominé mes sensations.
L’ombre m’a précédée jusqu’à l’ultime moment de ma naissance.
L’apparence des choses, des formes, est le fait de la lumière, son absence détruit toute perception visuelle que l’on peut avoir de l’objet.
La lumière donne à voir, mais plus encore elle donne à penser.
Ses variations, ses modulations au cours des heures, des jours, des saisons, des climats, participent intimement à mes joies comme à mes peines.
Éclairer c’est illuminer ou mieux encore luminer, c’est aussi émouvoir.
Peu importe le support ou le moyen d’écriture, la vie n’est bercé que d’ombres et de lumières.